FORMATION EN HYPNOSE CONVERSATIONNELLE

L’hypnose conversationnelle est un ensemble d’aptitudes et de techniques de communication qui invitent la participation de l’inconscient, sans passer par une induction.

L’état de conscience se décale de façon naturelle au milieu de ce qui peut paraître comme une simple conversation, permettant la participation de l’inconscient sans que le conscient ne s’en aperçoive.

Cette « simple conversation » cumule donc les effets attendus à la fois :

  • d’une induction, en décalant l’état de conscience
  • et d’une orientation solution, en permettant à l’inconscient de trouver sa solution, sans que le guide ne propose de « protocole ».

Formation en Hypnose conversationnelle

Cette formation s’adresse aux Hypnopraticiens qui souhaitent développer leur savoir-faire avec des techniques complémentaires utilisant la communication comme accès à des états modifiés de conscience.

OBJECTIFS ET PROGRAMME DE FORMATION

U

ENRICHIR SON ATTITUDE D’ACCOMPAGNANT

La patience comme gage de qualité de la relation

La notion de tri

S’intéresser à ce qui est sous la demande consciente

L’importance de notre intention

Accroître l’observation des comportements non-verbaux

b

PRODUIRE UN ETAT MODIFIE DE CONSCIENCE SANS INDUCTION

Le questionnement comme outil d’entrée en état de conscience modifié

Utiliser la répétition interrogative

Inviter à explorer l’expérience

L’introspection

passer d’un état statique à un état dynamique

Le méta-modèle de la PNL

w

INTEGRER DES OUTILS DE COMMUNICATION HYPNOTIQUE

Pratiquer les recadrages verbaux

La rhétorique

Susciter et exploiter les métaphores

PRÉ-REQUIS

Pour s’inscrire, le stagiaire doit avoir suivi le cycle de Maître Praticien en Hypnose ericksonienne dispensé par notre école, ou en avoir été exempté au cours d’un entretien de positionnement.

DURÉE

3 jours de formation, soit 21 heures

LIEU

Présentiel : Aix-en-Provence

TARIF

590€

 « Si je devais recommencer ma vie, je n’y voudrais rien changer ; seulement, j’ouvrirais un peu plus grand les yeux. »  Jules Renard